DISTRICT DE MAKOUA

Chef-lieu du district éponyme, Makoua a fêté ses cent ans en 2005. La ville doit sa notoriété à trois facteurs : son collège, un petit séminaire et sa position sur l’Équateur. Rares sont les villes que traverse ce cercle imaginaire de plus de 40 000 km qui ceinture la Terre et la partage en deux hémisphères. À Makoua, le passage de l’Équateur a été matérialisé par deux monuments. L’un est une grande borne de pierre sculptée, surmontée d’un globe terrestre, datant de l’époque coloniale, qui est située derrière l’ancienne préfecture. De là, on a une vue imprenable sur la rivière Likouala-Mossaka et son nouveau pont ainsi que sur le port de la ville. Un monument, situé sur une place, de création plus récente, symbolise également l’équateur

CÉLÈBRE COLLÈGE MARCELIN CHAMPAGNAT

Makoua doit aussi sa renommée à la présence sur son territoire du petit séminaire Saint Pie X et du collège Marcellin Champagnat, créé en 1955 par le fondateur de la congrégation des Frères Maristes, puis rebaptisé en 1965 lycée Salvador Allende, avant de reprendre son nom originel après la Conférence nationale en 1991. Ces deux établissements ont formé nombre de cadres congolais. Alors qu’il accueillait autrefois jusqu’à 5 000 élèves, le Collège Champagnat n’en compte toutefois guère plus de 300 aujourd’hui. Il n’a malheureusement pas bénéficié de la municipalisation accélérée qui a pourtant doté Makoua de plusieurs réalisations dont l’imposant hôtel de ville peint en jaune.

ACCÈS

À 603 km de Brazzaville et à 347 km de Ouesso par la RN 2 bitumée